Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:00

Plus que trois jours avant la clôture de notre grand concours XIII où deux BDs sont à gagner (pour les retardataires, il n'est pas trop tard pour participer : voir ICI)... J'ai reçu aujourd'hui la contribution de Cyclotor que j'ai décidé de ne pas censurer... Mais dont j'interdit la lecture aux âmes sensibles.

Cyclo.jpgChaleur. Ma première sensation est une sensation de chaleur. Une chaleur qui coule. Je suis un passage entre les ténèbres et la lumière. Je sens que je suis... je suis... vivant. Tout juste vivant. Partout autour de la chaleur, le froid. Ma conscience s'élargit au delà des sensations et je connaît ma première réflexion : Merde... Je me suis chié dessus.

- Monsieur ? Monsieur !? Est-ce que vous m'entendez ?... Serrez-moi la main...

J'entends. Je suis un homme et j'entends. J'ai peur aussi. Pourquoi ai-je si peur ? Sensation de chaleur, de chaleur qui coule... J'ai si peur que je me suis pissé dessus.

- Monsieur ? Comment vous appellez-vous ? Moi c'est Sauveur...

J'en sais rien, je ne sais pas comment je m'appelle. Tout ce que je sais c'est que je vomis. Je vomis et je vomis encore une eau déguelasse qui jaillit sans discontiner de ma bouche et de mon nez. En moins de 30 secondes, l'ensemble de mes orifices se sont rappellés à mon bon souvenir... Mon ventre se tord, mes narines sont en feu, ma gorge me gratte terriblement et par dessus tout j'ai peur.

- Pourquoi ai-je si peur ?

- Vous avez bien failli vous noyer ! J'ai sorti votre carcasse du meilleur coin à truite que je connaisse...

Qu'est-ce que je foutais dans ce gave ? Pourquoi est-ce que je ne me rappelle de rien ? Sans déconner, ça ferait un bon sujet pour un film ou une bande dessinée... XIII, ça ressemble à XIII. Et je connais désormais l'engoisse terrible de ce héros. Ne pas savoir qui je suis est la chose la plus terrible qui me soit arrivée... Enfin je crois.

- On va appeller les secours, ok ?

- Oui, s'il vous plaît. J'ai si froid...

- Tenez, prenez ma veste...

Je me sens mieux et... Hier ! Je me souviens hier...

 

- Xavier ? Ton repas : aujourd'hui bouse et pisse de vache.

Xavier ! Je m'appelle Xavier ! Et je suis enfermé. Torturé. Pourquoi ? Par qui ? Depuis combien de temps ? Suis-je donc vraiment un agent secret ? Un héros sans nom qui sauve la planète à l'insu de tous ?... La lucarne s'ouvre, un plat immonde s'avance et mon dieu... Qu'est-ce que je fais ? J'attrappe un bras, tire de toute mes forces. La tête de mon geolier fait un bruit terrible en heurtant la porte en bois mais il ne s'évanouit pas pour autant. Ne surtout pas lâcher. J'ai entendu le bruit des clés.

- Ouvre ! Ouvre je te dis !

Mais il n'ouvre pas. Alors je mord. Mon dieu je mord et sans le moindre remors je remord encore. Hurlements abominables. J'arrache et je crache des chairs et à l'infini je recommence. C'est dingue le puissance que peut avoir un jet de sang quand on sectionne une artère humérale. Les cris se changent en gémissement et puis plus rien... Je reste là, comme un con, tenant dans ma main un moignon déchiquetté. Les clés sont sans doute à la ceinture. Il va falloir mordre encore pour faire passer le reste du corps par cette toute petite lucarne... Mais la liberté est à ce prix.

 

Je cours dans la forêt. Trop vite. Une chute, des pierres, un cours d'eau...

 

- Il faut appeller la police, je crois que j'ai été kidnappé... Au fait Sauveur, merci. On peut dire que votre nom était prédestiné !

 

Une fille... Je me souviens... Magnifique. 16 ans. Belle comme la vie. Son sourire plein de promesses d'amour et d'avenir illumine mon existence. J'ai une enfant et je l'aime plus que tout au monde. Non, j'ai deux enfants...Trois ? Trois garçons et une fille ! J'ai quatre enfant ! Une femme ! je suis si heureux... Enfin je retrouve ma vie, oh mon dieu, comme j'ai hâte de replonger dans le sourire d'Agnès...

 

- Ben tiens, v'la qu'les keuf ils arrivent avant les pompiers !

- !!! ... Monsieur Dupont de Ligonnès ? Xavier Dupont de Ligonnès ?

- Oui ! C'est moi ! C'est bien moi !

-... Vous êtes en état d'arrestation... Pour le meurtre de votre femme... et celui de vos quatre enfants. Vous avez le droit de garder le silence, si vous ne voulez pas exercer ce droit, tout ce que vous...

Le silence. J'aimerai tant retrouver le silence. Retourner aux ténèbres. Retrouver mon amnésie. Ne plus voir les images, ne plus ressentir... Mais je me souviens. De tout... De la drogue, de la pelle et de ce trou au fond du jardin... Ma belle Agnès, mes beaux gaçons... Finallement je ne suis pas un héros. Je me suis éveillé dans une sensation de chaleur, de chaleur qui coule. La première chose que j'ai cru c'est que je n'étais qu'un trou du cul. Mais je suis bien pire que ça. Je suis un passage entre la lumière et les ténèbres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories