Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 10:00

J'aimerai pouvoir remettre le Gi pour de bon... Reprendre les stages, préparer le 5ème dan et tout et tout... Mais hélas, à cause de mes hanches, je ne peux plus pratiquer comme je le voudrais. Les choses sont donc simples : Soit je me fais opérer, sous réserve que ce soit possible et ce ne sera faisable qu'à partir de novembre... Soit c'est le game-over.

 

Le SAM-Karaté devrait donc se passer de moi, au mieux jusqu'à fin janvier, avec pas mal d'optimisme et sans compter la réeducation... Et au pire définitivement... Car je l'ai dit et je le répète, je ne me vois pas continuer à enseigner sans pouvoir pratiquer, surtout dans les conditions actuelles. Cette année, autant j'ai pris mon pied avec les adultes, autant il y a eu trop d'histoires autour des jeunes compétiteurs... Et j'en ai ma claque. Mes oreilles ont trop sifflées ces dernières saisons. Trop de cinéma, trop de petits coups et d'histoires par derrière... Si on se fie aux apparences, le SAM-Karaté est un monde de bisounours. Mais si on creuse un peu, on découvre aussi un joli nid de vipères. On me balance des trucs parfois tellement incroyable qu'il est difficille de savoir si c'est du lard ou du cochon, pour moi qui ne peut plus suivre les déplacements...

 

Depuis que j'ai des saisons à ralonge à la piscine, non seulement je ne suis plus aussi disponible mais en plus je ne suis plus aidé par les jeunes gradés. Cette génération ne s'est pas investi comme les précédentes. Eric, dont les enfants sont avancés, intervient certes auprès d'eux mais comme je le dis depuis longtemps : sans un cheptel de débutants le club ne se renouvelle pas et va droit dans le mur. Je tire la sonnette d'alarme depuis 3 ans mais le groupe actuel est nombriliste. C'est ainsi... Je ne lui en voulait pas pour autant. Mais il est désormais fracturé en plusieurs clans. On comprendra donc que j'ai le sentiment d'avoir assez donné et que mon envie de prendre une année plus ou moins sabatique en obligations vis à vis de cette équipe est légitime.

 

Après 25 ans d'enseignement, 45 podiums nationaux pour mes élèves, 10 années consécutives à ce niveau, 31 ceintures noires formées dont 3 sont aujourd'hui troisièmes dans et 7 deuxièmes dans, j'ai pas envie de m'enmerder à gérer des mesquineries. Dans mon karaté-gi, j'ai vécu des tonnes d'aventures humaines inoubliables, c'est ce que je retiens...

 

... Mais j'entends ce qui se raconte et je me dis qu'il est peut-être temps pour le SAM-Karaté de repartir de zéro, avec des personnes nouvelles, sur des bases neuves et surtout plus saines.

 

 

Pour assurer l'intérim, et dans le pire des cas, la relève, Mathieu "Maaatch" Chambard me semble la personne la plus indiquée. Il est, avec Jean-Baptiste Etcheberry, le plus gradé de mes élèves. Ces dernières années, il était la plupart du temps mon Uké. C'est un garçon droit, juste, intelligent, doux, sans histoires, plein d'humour et tout le monde l'apprécie vraiment. Sa compagne est une pratiquante d'un niveau rare, elle devrait pas trop le faire chier quand il est au karaté !... C'est un excellent technicien, doué pour le travail au sol et pour des aspects du karaté que nous n'avons pas encore assez explorés. Il peut vraiment apporter sa patte à ce club... Je lui en confie donc la direction technique. Désormais, le chef, le "réfé" du SAM-Karaté, c'est Maaatch ! Léo, ton héros !!!

 

Quant à moi, je reprends ma licence et je redeviens simple pratiquant occasionnel... Juste pour rigoler de temps en temps avec les copains sans me faire chier avec les historiens et le nombre incalculable de trucs que je faisais pour ce club ! Hier au soir, j'ai profité de l'assemblée générale pour annoncer mon désir de prendre du recul... C'était l'occasion pour tout le monde de parler, de mettre les choses à plat. J'ai été le seul à le faire. Perso, ça va mieux... Mais pour ceux qui auraient maintenant des choses à y redire, ben c'est trop tard. Parle à ma main, enfin, même pas : je passe la main !...

Partager cet article

Repost 0
Published by Runs - dans Karaté
commenter cet article

commentaires

maaatch 10/07/2013 09:47


  Et ouais bertrand, du temps a passé... de quatre idiots dans une voiture au retour de bordeaux, il nous en reste quatre dont un avec un presque un doctorat, lol. Enfin, c'est comme ça, et
merci pour tes encouragements ^^.  Sinon, où en es-tu dans ton avancée karatekaesque ? toujours assidu, ou trop occupé ?

Bertrand 10/07/2013 02:18


Donc si je comprends bien, tout ça c'est parce que tu veux être Maître Yoda? C'est vrai qu'il est super cool...


Non sérieusement je débarque un peu c'est vrai, je voulais juste souhaiter une bonne continuation (j'essayerai de passer à la piscine, mais avec mon emploi du temps de ministre hein...). J'espère
que tu remettras vite le Gi et que tu reprendras une part d'enseignement. Avec le peu de recul que j'ai, je pense que c'est une certaine vision du karaté, et des plus intéressantes, qui se
perdrait.


Au delà de ça, même si ça fait un moment que je n'ai pas vu Maaatch avec un Gi, je pense que ça annonce une nouvelle saison des plus intéressantes (là aussi j'essayerai de passer, mais n'ayant
plus de vacances, c'est compliqué). Bon courage à toi grand, ça me rappelle l'époque où on convoyait à Bordeaux passer le shodan :D


A bientôt la compagnie!

marcadé nathalie 10/07/2013 00:28


le jedi pourra compter sur chubaka

Runs 09/07/2013 22:32


Et Pierre Claverie est Pierre Claverie, Alain Caudine est Alain Caudine, Gilbert Sitzia est Gilbert Sitzia, Serge Forstin est Serge Forstin. Nul n'est irremplaçable, dit-on, mais chacun de mes
Mentors a conservé toute ma vie durant mon respect le plus total... Même quand la vie a fait que nos chemins se sont éloignés. J'ai envers eux une fidélité qui confère plus au sens du père, de la
famille, qu'à celle du simple entraîneur qui fait chier et qu'on pourrit quand on ne peut plus lui pomper assez de trucs qui nous profitent. Je sais que j'ai encore dans ce club des amis et des
élèves fidèles... Mais aujourd'hui, j'ai confiance en Maaatch comme Pierre et Alain ont eu confiance en moi quand ils se sont trouvés à la croisée des chemins... Alors qu'à l'époque, personne
n'aurait misé un copeck sur le jeune flan que j'étais ! Et Maaatch est loin d'être un flan (exception confirmant la règle du Mawashi ;-). Il a surtout un coeur pur, dénué de la malveillance
profiteuse des ambitieux et des égos sur-dimentionnés. Il a ce qui compte le plus à mes yeux, ce dont tout le monde se fout de nos jours, il a un sens certain des valeurs. Je le dis toujours en
plaisantant, mais le monde du sport c'est un peu comme Star-Wars. Y a les Jedi qui essaient de devenir meilleurs humainement autant que sur la voie de la force. Et les Sith, qui sont prêts à
toutes les damnations pour obtenir pouvoir et résultats. Maaatch n'est plus un padawan. Ni un Chevalier. Il aura peut-être du mal au début. Assumer le statut de maître, chose aisée n'est pas.
Mais d'un Jedi le coeur il a. Sûr j'en suis... Mon avertissement évident dès lors devient. Ne te laisse pas envahir par le côté obscur de la Force ! 

marcadé nathalie 09/07/2013 21:06


Tous les karatékas lui doivent d'en être à ce niveau, René est un très bon coach et il est l'âme de ce club.


Match je pense que tu feras du bon boulot et de plus tu es apprécié de tous mais je te rejoins dans le sens que René c'est René et tout ce qu'il a apporté et donné à ce club ne peut être balayé
d'un revers de main..

Présentation

  • : Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories