Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 12:59

...et sauvent sans doute la mise de nos combattants. Grosse galère ce Week-End pour nos deux pupilles qui se sont vu refuser la participation à la Coupe de Ligue Kata élite... En effet, cette saison, si la liste des qualifiés est toujours envoyée par le département, il faut désormais faire double travail et confirmer personnemmement l'inscription. Une info qui nous était complètement passé au travers...

 

Après moult recherches dans les tonnes de paperrasses (souvent inutiles) que nous envoie la fédé, j'ai effectivement retrouvé cette modif (encore une) du règlement. Je cite : "Liste des participants transmise par le département pour vérifications. Inscription à la Coupe de Ligue par les compétiteurs ou les clubs."... Je précise que cette citation ne figure pas sur le règlement papier, ni sur le règlement téléchargeable sur le site fédéral, mais uniquement au dos d'une simple "note au clubs"...

 

J'avoue n'avoir que survolé cette note. Je ne l'ai pas vraiment décrypté dans le détail lorsque nous l'avons reçue. Tout comme mon père et sans doute Nathalie. Même Eric Strauch-Caroff qui suit régulièrement les stages d'arbitrages ne le savait pas... Ni même certains palois qui eux aussi ont fait demi-tour... Le Club assumera sa part de faute, je proposerai au bureau de défrayer ce déplacement malheureux... Si Jennifer et Laura n'avaient pas été enmerdées aujourd'hui, c'est sans doute tous nos combattants qui l'auraient étés demain !

 

Au Bouscat, Jennifer et Laura auront pu apprécier ce qu'est la souplesse administrative et le coeur des instances. C'est sympa pour un gosse de découvrir que le monde n'est juste que quand on a des papiers en règle... Quant à ceux qui là haut on regretté de ne pas pouvoir "m'engueuler",  je répond que justement, je suis bien content d'être sorti du circuit. Marre des changements incessants et de toutes ces conneries extra-sportives. Là, je suis à la maison, tranquille en famille, je m'entraîne cette aprême : j'ai un truc à mettre en place qui pourrait être utile à mes élèves... Je me sent mieux là qu'à 300 kilomètres, même si manger des carottes râpées à côté de mes potes me manque.

Repost 0
Published by Runs - dans Karaté
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 10:00

Karate-Kanji---Figure---Okinawa-copy.jpgVous ouvrez les yeux et ça ne va pas : pour bien faire il faudrait aller soulager votre vessie... mais d'un autre côté il fait si doux sous la couette... Le temps passe, vous vous sentez de moins en moins bien et inéluctablement, votre envie de pisser finit par l'emporter sur votre flemme. Par respect pour le sommeil de votre partenaire, vous vous levez sans allumer la lumière... Résultat vous vous prenez la porte, puis la table, un objet non identifié s'écrase au sol et la douce voix de l'être aimé lance dans la nuit son émouvante complainte : "Pfff ! Putain kes'tu fout ? Tu fait vraiment chier sans déconner..."... Du coup vous allumez la lumière pour foncer vous asseoir sur la lunette... Egoïste extase.... Ahhhh... Sans un mot vous repartez vous coucher, déconfit, honteux, vous essayez de vous faire tout petit... Un coup d'oeil sur le réveil : plus que 13 minutes à dormir. Voilà ce que j'appelle un drame classique du quotidien...

 

Face à ces petites galères qui nous pourrissent la vie, une solution existe : la discipline. En effet, il suffit de transposer le fonctionnement que nous avons dans nos kimonos pour mieux vivre dans nos pyjamas. Revenons donc à notre histoire et réagissons en guerriers...

 

Vous ouvrez les yeux et ça ne va pas : grâce à votre connaissance de vous-même, vous savez qu'il faut agir immédiatement. Détermination, volonté, goût de l'effort : vous vous levez immédiatement. Vous vous déplacez en Neko-Ashi-Dachi. Vos bras balayant habilement l'espace, vous évitez le piège de la porte et de la table. Petit pipi peu extatique : il s'agit de ne pas se laisser envahir par ses émotions. Vous revenez tout aussi discrètement, sans aucun regard pour l'heure car tel est la voie du Shotokan : pas de place pour les questions ! Tout est dans l'engagement !... Belle démonstration, vraiment... Sauf que lorsque vous aurez progressé sur la voie du Karaté, vous rajouterez quelques gouttes de stratégie à votre pipi de la nuit. Prise d'information dès l'éveil : quelle heure est-il ? En fonction de la situation, choix de la technique la plus appropriée. Attention toutefois à ne pas vouloir brûler les étapes : si vous cherchez trop vite à la jouer stratégie, vous risquez d'hésiter, faute d'une véritable maîtrise des différentes techniques. La voie de l'esprit est plus limpide lorsqu'on avance aussi sur la voie du corps... C'est du moins ce que disait Confucius : "Réfléchir sans étudier est vain, étudier sans réfléchir est périlleux."...

 

La semaine prochaîne, nous étudierons comment un Karatéka doit réagir en cas de petite érection du matin, avec et sans partenaire... En attendant, n'oubliez pas que votre manière de pratiquer le Karaté peut se retrouver dans le moindre de vos pêts...

Repost 0
Published by Runs - dans Humour
commenter cet article

Présentation

  • : Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories