Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 10:00

Note : Cet article a fait polémique sur le Site de l'Adams. Il ne reflète pas l'avis de la majorité et a donc été déplacé ici, sur mon blog perso. Je ne l'ai pas pour autant supprimé car c'est justement parce qu'il a fait réfléchir et réagir pas mal de monde qu'il me paraît intéressant !

 

Dans un précédent article (ICI), j’expliquais qu'en karaté, le travail de compétition était au 3/4 une perte de temps en regard de l'Art Martial... Combien de compétiteurs sont de vrais combattants ? Capables de monter sur un ring en MMA ? La question que je pose aujourd'hui repose sur l'Art Martial. Car il ne faut pas forcément assimiler mon propos à celui d'un défenseur du Karaté "traditionnel".

 

D'abord, petite parenthèse, "Traditionnel"... C'est un bien grand mot pour une forme d'Art Martial qui remonte tout juste à 100 ans ! Une tradition, pour moi, c'est quelque chose qui se transmet de façon immuable depuis de nombreuses générations... Et je considère donc le Karaté comme une forme moderne issue, certes, d'une pratique traditionnelle (l'Okinawa-Té). Fin de la parenthèse.

 

Pour en revenir à mon propos, si je ne considère pas la compétition comme très utile dans la recherche d'efficacité (dans une optique de self-défense) je ne pense pas non plus que notre sacro-saint Art Martial vaille beaucoup mieux... Parce que vous pensez vraiment que bouffer des allers-retours et des allers-retours de shutos-ukés en kokutsu ça servira le jour où il faudra bloquer un bon vieux crochet de cow-boy ? Et le Ippon-Kumité... Vous en voyez beaucoup des agresseurs qui vous attaquent en annonçant la couleur et en tirant hikité ? Et le Kata ? Ces bunkaïs plus ou moins tirés par les cheveux qu'on passe des heures à chercher et qu'il sera, dans 90% des cas et pour 99% des karatékas, impossible de restituer dans un combat réel ? Alors on passe des heures à développer la puissance de son Gedan-Baraï tandis que la probabilité qu'on nous agresse avec un Mae-Geri chudan est pour ainsi dire nulle.

 

Je l'affirme donc, après 30 années de pratique : 70% du travail en Karaté est du point de vue de l'efficacité en cas d'agression pour ainsi dire "inutile". Même si, au milieu de tous ces outils, mon niveau de combattant a fini par augmenter, j'aurais avancé bien plus vite en travaillant d'autres sports, plus orientés vers l'efficacité au combat...

 

...Mais vous savez quoi ? Ce n'est pas un problème. Tout simplement parce que j'en ai bien conscience. Voilà la raison pour laquelle je met des guillements à "inutile" !

 

Car en fin de compte, c'est avec un plaisir chaque fois renouvelé que j'ai assimilé chaque nouveau kata. Gymnastique rythmique à l'esthétique toute particulière, sport de coordination, de latéralisation et d'opposition peut-être plus que de combat... Moyen de développement personnel, système d'apprentissage planifié, stratifié, à plusieurs niveaux d'interprétation... C'est pas parce qu'une chose est presque inutile au combat qu'elle est inutile à l'individu. La beauté ne sert pas le combat mais j'aime à croire qu'elle est plus importante que lui. Et j'affirme également que l'on peut tout à fait travailler de façon efficace en synthétisant les outils... Quelques idées à garder du travail de compétition, quelques idées à garder du travail traditionnel, quelques idées à développer soi-même. Comme le disait je ne sais plus qui, ce n'est pas tant l'art qui est efficace (ou pas) que la personne qui le pratique...

 

Maintenant, prétendre que le karaté est un chemin aussi évident qu'un autre pour arriver à une certaine maîtrise du combat libre, c'est mentir. Dire que du coup, il en devient inutile, c'est se tromper.

 

http://img.over-blog-kiwi.com/1/15/62/99/20141020/ob_ec15b8_kata.jpg

Repost 0
Published by Runs - dans Karaté
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 10:00

Comme je le disais dans le précédent article, j'interviens dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires... Mais en vrai, vous savez quoi ? Je suis contre ce que je fais ! C'est vrai quoi, dans la série réforme de l'éducation à la con, celle-là, elle est pas mal... Les gosses sont claqués, on met n'importe qui pour les tenir sur ces temps d'activité périscolaires (la preuve, y a moi). Et franchement, ça sert à quoi ? A baiser bien profond le milieu associatif.

 

Les clubs qui avaient des cours le mercredi matin sont obligés de décaller leurs horaires. Bien fait pour leur gueule, ça leur apprendra à faire de la concurrence déloyale au Cathéchisme... Mais merde, le Cathé aussi doit se décaller ! Et du coup tout le monde se bouscule le mercredi après-midi. Et ça fait pas beaucoup de temps pour souffler tout ça... Même topo pour le samedi matin, faire se lever des momes qui viennent de se lever toute la semaine, c'est pas cool. Donc les asso qui avaient des cours le samedi matin perdent du monde... Et tout le monde se bouscule l'après-midi. Bref, c'est le bordel. Et ceux qui cumulent les activités vont désormais se faire bien rares.

 

Chez nous, cette réforme aura tué l'activité Ski de l'Amicale Laïque de Tardets. Je resterai donc le seul à m'y être cassé la jambe (en m'échappant de la surveillance du moniteur pour aller faire chier les gens avec mon pote Rospide).  

 

Alors grâce à José et moi les gosses découvrent les Arts Martiaux, certes... Mais puisqu'ils en font à l'école, quel intérêt à en faire en plus en dehors ? On se mords la queue. Un truc que mon manque de souplesse m'interdit pourtant...

Repost 0

Présentation

  • : Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories