Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 11:22

Il y a quelques temps de ça, je tenais un discours qui heureusement, est petit à petit en train de devenir caduque. Je m'insurgeais contre le caractère machiste de la médiatisation du sport. Et je prenais le ballon rond en exemple : tout le monde connait un bon nombre de footballeur... Mais qui peut citer plus de deux ou trois joueuses de haut-niveau ?

 

Vendredi à 22 heures aura lieu un France-Allemagne, 1/4 de finale de la coupe du monde de football féminin. Sur Eurosport et W9. Nos représentantes ne sont pas favorites. Se feront-elles sortir comme les garçons ou frapperont-elles un grand coup ? L'enjeu dépasse le cadre purement sportif dans le sens où l'évènement fait déjà beaucoup parler. Je souhaite qu'elles aillent au bout et par chauvinisme et par désir de voir progresser la reconnaissance et la notoriété du sport féminin dans son ensemble.

 

Aujourd'hui, les femmes sont bien plus sportives que par le passé. Enfants, ados, jeunes adultes... Quant à la fameuse "ménagère de plus de 40 ans", elle a investi les salles de sport, laissant parfois son mari à la maison, une bière à la main devant un match de foot (féminin ?). Mine de rien, le sport est aussi un vecteur sur lequel la condition féminine évolue... Allez les bleues !

Le sport féminin gagne du terrain

o

Ceci dit... J'avoue ne pas être bien sûr de ma réponse à la question ci-dessus ;-)

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 10:00

Prothèses totales de hanche ? Bah ! C'est rien ça ! J'en ai une depuis mes 65 ans et je me porte comme un charme ! Alors je réponds des conneries du style : Ouais, c'est une opération courante, y a des tas de choses plus graves dans la vie !... Sauf que, comment dire... Assez égoïstement, j'estime mon cas perso plus gênant.

 

J'ai quarante balais, mon corps est mon outil de travail, le sport ma passion... et un peu ma vie. J'ai un temps dû envisager une reconversion. Pas cool quand on aime tant son métier. Et puis ces dernières années, où j'étais moins utile à mon prochain, n'ont pas étés aussi simples à vivre dans certains domaines. Au final, l'aventure m'aura permi de faire le tri. Entre les vrais amis, les bons copains, les relations solides, les simples profiteurs et les autres...

 

Un avenir post-nettoyage de printemps m'attends et ça c'est cool. Je peux désormais être plus sûr que jamais de mon entourage et les projets foisonnent.

 

Au sortir de mes deux opérations chirurgicales, je laisse avec plaisir mon petit calvaire derrière moi. 2 fois charcuté en un mois et demi c'est une épreuve, mais pas la pire. J'ai pas vu de lumière, pas de tunnel. Au réveil de la seconde anesthésie, comme à la naissance de cette nouvelle vie, la première chose qui me soit passée par la tête, c'est Tacalfred. Pourquoi, je sais pas. Je suis pas sûr que le défenseur de Reims aie la réponse au pourquoi de la vie et aux mystères de l'univers.

 

Non, vivre avec des prothèses de hanches, ce n'est pas si terrible que ça. Surtout quand on a été pris en charge par un cador. Je dois pas courrir bêtement, m'en fout j'aimais pas ça... Pour travailler l'endurance faut donc nager et faire du vélo... Je deviens une pub vivante pour l'Aquabyke ! Curieusement, je peux jouer au tennis ou faire une pala. Sachant celà, la Communauté de Communes de Soule a tenu à m'offrir un fronton. Ils l'ont mis juste en face de chez moi, aux frais du contribuable. Avouez que vous aimeriez avoir des patrons aussi généreux ! Je peux faire des katas, du Taï-Chi, du combat souple. Pas de corde à sauter... Voilà donc un truc que j'aurais jamais réussi à faire dans ma vie. Je dois éviter de frapper un sac qui m'a rien fait à grands coups de mawashis. A part ça... tout ou presque est possible. Me voici cousin de Steeve Austin. A défaut d'être l'homme qui valait trois mollards, je peux continuer mon petit bonhomme de chemin, comme un quadra actif et ordinaire jusqu'à la retraite.

 

98% de taux de satisfaction, c'est vrai que c'est pas la plus risquée des chirurgies. Le problème, c'est que j'en connais pleins qui sont dans les 2% ! Du coup je me suis dis qu'il valait peut-être mieux aller voir un vrai ponte plutôt que le premier chirurgien venu. Et vu mon pedigree, c'est en toute logique que je me suis tourné vers le professeur Choron. Petit entracte pour les incultes...

Oui bon ok, c'est Professeur "Chiron", pas Professeur "Choron", mais à une lettre près c'est quand même trop bon ! Allez, encore un p'tit coup de fiche bricolage !

Et comme on dit jamais deux sans trois, voici une vraie fiche bricolage. C'est moins drôle, mais c'est mieux fait : pour un peu on y croirait ! Chacun pourra bien sûr réaliser ça chez soi : il suffit de poscéder un marteau, une scie, quelques rapes, des ustensiles de barbecue et une agrafeuse. Je précise par contre que j'ai gardé ma tête de fémur gauche pour mon Yorkshire et la droite pour une soupe aux légumes qui s'est révélée délicieusement relevée. Alors qu'est-ce qu'on dit ? Merci Professeur Chiron !

Repost 0

Présentation

  • : Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories